lundi 16 août 2010

Dimanche 15 août 2010 - Prostituée en cavale ...

Bon avant de vous parler de la journée je vais vous parler de la nuit, de dimanche à lundi.

3h00 du matin, ça cogne à la porte (mais vraiment fort). Avant qu’on se réveille et qu’on trouve du linge à se mettre sur le dos, ca cogne une autre fois vraiment en panique. On se dit que quelque chose est arrivé à notre voisin. On attend une femme criée, sans trop se poser de question on ouvre …… elle nous dit d’appeler la police qu’elle vient de se faire agresser. Ok , on ne sait trop qu’on faire. On la laisse donc entrer. On lui demande le numéro de la police car on a aucune idée du numéro (pas fort). Alain appele.

Avec les coups à la porte, ça a réveillé les gars. J’arrive à recoucher Christopher mais Loulou est inquiet et veut que je reste avec lui. Donc Alain s’occupe de la fille. La fille parle au policier et Alain se rend compte que c’est une prostituée. Elle parle que son client lui devait 600 $ mais qu’il lui manquait de l’argent. Donc, ils sont allées au guichet mais se sont chicané dans l’auto, donc il l’a mis en dehors de l’auto. Elle est arrivé sans souliers. Il lui a pris son sac à main. Elle était en panique donc, on ne comprenait pas trop.

Finalement une auto arrive dans la cour mais pas une auto de police. 2 hommes en civile même pas en police donc Alain n’osait pas laisser sortir la fille de peur que ce soit le client. IL a demandé au policier leur carte (trop drôle). Les policiers voulaient qu’on ouvre les lumières mais nous en n’avons pas encore dans l’entrée. Pas encore acheté… On disait qu’on en avait pas. Ils ont dû trouver ça louche.
Ils voulaient interroger Alain, mais la fille à dit qu’il n’avait pas rapport là-dedans, qu’elle avait juste cogner pour téléphoner. Quand ils m’ont vu avec Ludovik, je crois qu’ils ont compris. Il a quand même pris le nom à Alain au cas ou. Donc après cette histoire j’ai eu bien du mal à m’endormir. J’avais encore le coeur qui battait même après une heure juste à avoir entendu le claquement sur la porte. Ouf …………….. Quelle histoire ! Faut ben être en campagne genevoise pour que ça nous arrive.

Mais on a appris que la prostitution est légae et qu'il charge 1000 $ l'heure ou 3000$ pour la nuit. Donc aucune inquiétude que mon chum s'en trouve une. Il est ben trop cheap pour ça :o)

Pour revenir à notre journée, pyjamas toute la journée. Journée pluvieuse. En fin de journée on reçoit nos amis expats pour un petit souper pizza. Full cool, même si mes pizzas, la pâte ne lève pas ……… la farine française à un problème je crois…




Une autre fois, des arc-en-ciel (regardez bien il y en a deux)




Aucun commentaire:

Publier un commentaire