lundi 9 janvier 2012

Jeudi 5 janvier 2012 - Catacombes, Champs-Élysées, Orangerie et Concert

Pluie et vent au rendez-vous pour cette première journée. On décide donc de faire des choses intérieures.  On commence par faire la visite des Catacombes de Paris ( qu'il vaudrait mieux appeler «Ossuaire municipal»).  On a du faire la file pendant 30-40 minutes sous la pluie et le vent.  C'était pas chaud.

On s'y rend à pied.  On peut voir ici le musée de l'armée.


On a prit l'audio guide, toujours intéressant quand on a pas d'enfants  :o)




Galerie de Port-Mahon
  -  sculptures réalisées par un carrier durant ses poses du midi.















Bain de pied des carriers, petite nappe d'eau, limpide, mise à jour par les carriers et utilisée dans la composition du ciment pour la réalisation des maçonneries.
















ARRETER !  C'est ici l'empire de la mort ...
L'entrée de l'ossuaire








Les ossements du cimetière des innocents tous transportés dans cet ossuaire. 

Je regardais si il avait des rides :o)

Quelques marches à remonter étant bien creux dans la terre.

En se promenant dans les rues on trouve cette distributrice de produit de pharmacie ... Quelle bonne idée.  On pensait justement que ce serait pratique quand les enfants font des gastros et que c'est toujours la nuit... Pédialyte !!!

On est allée au jardin du Luxembourg mais c'était fermé.

Dans la cour du jardin du Louvre



Vue du pont des arts

Il faisait pas chaud avec le vent ........ grrrrrr

Petit repos dans le jardin des tuileries


On visite ensuite le petit musée de l'orangerie.  On a été bien déçu... surtout après avoir fait les musées de peinture de Madrid.  Ensuite promenade sur les Champs-Élysées en attendant d'aller voir notre concert de classique - Les Quatres-Saisons de Vivaldi à l'église Ste-Madeleine.

Place de la Concorde


















Décoration de Noel sur les Champs-Élysées.  De toute beauté.


 

Église Ste-Madeleine -  Notre concert

 
Souper chez Hippopotamus.  On mange de la bonne viande !
Arc de Triomphe


Aucun commentaire:

Publier un commentaire